Externaliser la saisie de ses fichiers médicaux à des secrétaires médicales basées en France, c’est possible, et ça marche !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Aujourd’hui, nombreux sont les médecins qui externalisent leur dactylographie médicale sans réellement savoir où partent leurs fichiers. Munis d’un logiciel d’envoi, ils font parvenir leurs dictées de courriers, comptes rendus et autres expertises médicales à des secrétariats en externe au travers d’internet.

Bien fréquemment, et afin de leur assurer les couts les plus bas, leurs fichiers sont envoyés en « offshore », c’est-à-dire hors du territoire national. Les fichiers médicaux sont alors frappés et sont renvoyés via internet de la façon la plus simple du monde.

Outre les problèmes de sécurité que de tels transferts d’information génèrent, de nombreux professionnels de la Santé se sont plaints des retours, leurs courriers médicaux revenant en effet avec de nombreuses fautes d’orthographe. Si les médecins doivent consacrer trop de temps à la relecture de leurs courriers médicaux, cela se traduit par une perte de temps laquelle se transforme au final par une perte financière.

Face à ce constat, l’externalisation de la dactylographie médicale se développe aujourd’hui rapidement en France ! C’est le pari de quelques entrepreneurs de la santé, qui ont osé miser sur la France. « Un travail qualitatif représente un gain de temps, et donc d’argent, pour les médecins qui externalisent la frappe de leurs documents médicaux » nous confirme Nadir Hajouji d’Easydactylo, un des acteurs de la saisie médicale à distance par internet ayant fait le choix de garder la totalité de ses équipes en France.

« Grâce à la qualité de nos retours, nous arrivons à faire dactylographier les courriers médicaux de nos clients en respectant leurs délais et à un coût sensiblement égal à celui de nos concurrents » continue Nadir Hajouji.

Retrouvez plus d’information sur l’externalisation de la saisie médicale sur leur site internet

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »